Des séances de musculation efficaces avec une alimentation adaptée

Inutile de vous priver pour perdre du poids et gagner en masse musculaire ou, au contraire, de manger double ration pour compenser l’effort à fournir : ces attitudes alimentaires accentuent le stockage dès que l’occasion se présente ! Le corps est programmé pour se constituer des réserves et survivre à toutes les « épreuves »… Ce type de comportement alimentaire, associé à une dépense énergétique plus intense, ne donne pas les résultats attendus malgré votre assiduité à enchaîner les séries. Pourtant, l’alimentation joue bel et bien un rôle central dans le processus de musculation. Il suffit d’en comprendre les mécanismes pour optimiser chaque séance d’entraînement. Voici quelques conseils et astuces suivis par les bodybuilders et adeptes du fitness.

Index glycémique et rendement musculaire

Pour ne pas manquer d’énergie pendant la musculation, il est conseillé de faire un vrai repas 1h30 avant la séance. Des céréales complètes au menu vous apportent les sucres lents indispensables au bon déroulement d’un entraînement. Une boisson sucrée pendant l’effort vous permet de profiter des nutriments absorbés. En revanche, vous devez garder à l’esprit que l’apport calorique ne suffit pas à un développement musculaire durable et harmonieux. Pour répondre à la synthèse protéique enclenchée par le glycogène, un apport conséquent en protéines animales est nécessaire.

Un apport protéique adapté à votre organisme

Pour « faire du muscle », vous avez besoin d’une source de protéines. Lors de votre repas avant la musculation, mangez aussi de la viande, des œufs ou du poisson. Attention : un surplus en protéines produit des toxines néfastes à la santé de l’organisme. Pensez à adapter votre consommation à votre stature et à votre niveau d’entraînement. N’oubliez pas le rôle des vitamines et des nutriments dans l’assimilation des protéines, lipides et glucides !

L’évolution de l’alimentation avec le métabolisme de base

Seule une alimentation variée et équilibrée vous donnera des résultats visibles sur le long terme. Avec l’augmentation de la masse musculaire, vos besoins vont évoluer. Le métabolisme de base nécessite alors davantage d’apports caloriques. Pour profiter de vos efforts, vous devrez augmenter les portions dans l’assiette progressivement.

Le repas juste avant la séance joue un rôle clé dans le processus de musculation. Vous pouvez aussi rééquilibrer vos apports après l’entraînement, surtout si vous pouvez enchaîner avec une bonne nuit de sommeil. Nutrition et musculation restent complémentaires pour des résultats à la hauteur de vos efforts.