Les bienfaits de l’aquagym pour une femme enceinte

Lors de la grossesse, les activités régulières sont conseillées. Les sports violents ou dangereux sont à éviter. Dans ce cas, l’aquagym se présente comme une alternative intéressante. Dès les premiers mois jusqu’à la fin de la grossesse, cette activité apporte des effets bénéfiques considérables.

Les bienfaits de l’aquagym

Les bienfaits de l’aquagym pour une femme enceinte sont nombreux. Ce sport évite la sensation de jambes lourdes. De plus, tous les muscles du corps sont sollicités notamment les cuisses et les membres supérieurs. Cela permet de se muscler et surtout contrôler la prise de poids. De plus, c’est bon pour les articulations. Il s’agit donc d’un bon moyen pour lutter contre les maux de dos et les autres douleurs liées à la grossesse. En même temps, les exercices offrent la possibilité de travailler les muscles du bras et du dos. En outre, nul besoin de nager pour se lancer étant donné que l’eau est peu profonde. Ce sport aide à se préparer pour l’accouchement grâce à la détente et à la relaxation. Dans l’eau, le corps est plus léger, il est allégé de 80% de son poids. Les mouvements sont donc plus faciles et plus fluides. En plus, le périnée est protégé. Les risques de blocage et de blessure sont limités. Et bien sûr il n’y a aucune incidence sur le déclenchement du travail. Enfin, la pression de l’eau active la circulation veineuse et lymphatique. Et la tension artérielle est réduite.

Déroulement d’une séance

Les cours d’aquagym classiques ne sont pas conseillés, il vaut mieux choisir ceux réservés spécialement pour les futures mamans. C’est le moment idéal pour faire des rencontres et de partager l’expérience. De plus, les charges peuvent être prises en charge par la sécurité sociale lorsqu’ils sont donnés par une sage-femme. Il est possible de s’entraîner jusqu’à l’accouchement. L’intensité varie selon les personnes et dépend de chaque cas. Les séances de gym prénatale se durent en moyenne 45 minutes. En général, l’eau est chauffée à 33°C. Les échauffements se déroulent toujours au début. Ensuite, divers mouvements sont effectués dans l’eau. L’usage de certains accessoires est pratique courante. Des exercices de respiration et de stimulation de la poussée sont aussi réalisés. A la fin, il ne faut pas oublier de bien s’étirer. Après l’accouchement, les exercices peuvent reprendre après 4 semaines. Un renforcement musculaire est primordial auparavant.

LIRE AUSSI:  Quels sports pratiquer pendant les vacances d’été

S’entraîner en toute sécurité

Les cours sont ludiques, ils permettent de faire du sport tout en s’amusant. De plus, les futurs papas peuvent accompagner leur partenaire. En ce qui concerne le lieu, il suffit de se rendre à une piscine. Les centres aquatiques sont également de bons choix. Il est judicieux de suivre des séances avec un coach pour réaliser les mouvements en toute sécurité. Il se chargera de donner des consignes et des conseils. Il est de même préférable de demander conseil à son médecin avant tout. Un certificat médical est requis pour s’inscrire aux cours. En effet, il est interdit de se tourner vers ce sport en cas de légère ouverture du col. Il en va de même pour une insuffisance respiratoire et cardiaque. Le meilleur moment pour se lancer est au début du 2ème et 3ème trimestre. Les gênes ressentis sont tout de suite soulagés.